Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service
Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site Pour en savoir plus

Weber Saint-Gobain - Official website of the company

Poser des carreaux céramiques ou des pierres naturelles sur un support irrégulier

Le support à revêtir doit être plan pour éviter les défauts de pose inesthétiques et préjudiciables au bon comportement du carrelage de sol. Un support irrégulier peut provoquer plusieurs types de problèmes, tels que :

Quels sont les problèmes techniques

1. La difficulté d’obtenir une bonne planéité du revêtement fini

L’utilisation d’un peigne à colle dans un angle d’application déterminé permet de répartir le mortier-colle de façon uniforme sur le support.

Lorsque le support n’est pas bien plan, il est par conséquent difficile d’obtenir une surface revêtue dans les normes de planéité satisfaisantes (variation de 3 à 4 mm maximum sous la règle de 2 m)

2. Le remplissage des trous ou le traitement ponctuel d’inégalités du support demande du temps supplémentaire avant la pose du revêtement

Un mortier-colle classique peut-être appliqué, en règle générale, dans une épaisseur variant de 2 à 10 mm au maximum. Des inégalités localisées, d’une épaisseur maximum de 10 mm peuvent être rattrapées au préalable avec ce type de mortier-colle.

Lorsque le support comporte des trous ou des inégalités de planéité supérieurs à 10 mm, il est indispensable de procéder, au préalable, à leur rebouchage ou à leur réparation avec un mortier adéquat, avant la pose du revêtement

3. L’hétérogénéité des supports anciens

Dans certains cas, tels que la pose d’un nouveau revêtement sur un ancien carrelage ou dallage, il est parfois nécessaire, après sondage du support, de remplacer des anciens carreaux non-adhérents. Ceci entraîne, à nouveau, de devoir travailler sur un support irrégulier et de corriger, par conséquent, les défauts de planéité du support

4. La particularité des pierres naturelles non-calibrées

Parce qu’elles sont non-calibrées, les pierres naturelles possèdent des épaisseurs variables, soit au sein d’une même pierre, soit dans le lot de pierres destinées à réaliser la surface complète du revêtement à poser. Ce type de pierres nécessite un encollage à l’aide d’un mortier-colle applicable en plus forte épaisseur, afin de pouvoir obtenir un bon transfert de colle entre le support et le revêtement

Plusieurs solutions, en fonction de la nature du support ou du revêtement à poser, peuvent être envisagées :

Comment résoudre ce problème...

SOLUTION 1

L’utilisation d’un mortier d’égalisation ou de nivellement pour la préparation du support avant la pose du revêtement

Un mortier d’égalisation et de nivellement permet de préparer le support à revêtir et de rattraper, sur l’ensemble de la surface à traiter, les défauts de planéité :

  • Le support à préparer doit être sec, propre, résistant, stable, sain et cohésif. Éliminer par grattage toutes traces de peinture, de plâtre, de graisse, d’huile, de laitance de ciment ou de résidus de colle. Un revêtement existant doit être suffisamment adhérent pour éviter tout décollement ultérieur de l’ensemble. Éliminer toute partie sonnant creux ou présentant une faible adhérence
  • Dépoussiérer soigneusement (par aspiration)
  • Sur les supports très poreux (une goutte d’eau est absorbée en moins d’une minute) ou très lisses (polybéton sans curing), appliquer au préalable une couche de primaire weber.prim tac à l’aide d’un rouleau ou d’une brosse
  • Sur des anciens supports adhérents et solides comme du carrelage, appliquer, après nettoyage (dégraissage) du support, une couche de primaire weber.prim bond mono à l’aide d’un rouleau ou d’une brosse. weber.prim bond mono reste légèrement poissant
  • Appliquer le mortier d’égalisation ou de nivellement approprié (consulter le guide de choix des produits pour la préparation des sols et les notices techniques des produits)
  • Les joints de gros œuvre seront repris dans le mortier de sol, ainsi que dans le revêtement à poser
  • Poser le revêtement à l’aide d’un mortier-colle adéquat (consulter le guide de choix des colles et les notices techniques des produits)
  • Procéder au jointoiement avec un mortier de jointoiement adéquat (consulter le guide de choix des joints et les notices techniques des produits) en respectant le délai d’attente préconisé
  • Pour obtenir un joint solide et résistant, la profondeur du joint doit être au moins égale à sa largeur
  • Traiter les joints périphériques, les joints de fractionnement et de dilatation avec un mastic silicone souple type Ottoseal S100 (ou Ottoseal S70 pour la pierre naturelle)

SOLUTION 2

L’utilisation d’un mortier-colle épais

De part sa composition et son épaisseur, un mortier-colle épais permet, en une seule opération, à la fois de poser des carreaux céramiques (même rectifiés) ou des pierres naturelles (calibrées ou non) et également de rattraper les inégalités du support

  • Le support à carreler doit être sec, propre, résistant, stable, sain et cohésif. Éliminer par grattage toutes traces de peinture, de plâtre, de graisse, d’huile, de laitance de ciment ou de résidus de colle
  • Un revêtement existant doit être suffisamment adhérent pour éviter tout décollement ultérieur de l’ensemble de la surface carrelée. Éliminer toute partie sonnant creux ou présentant une faible adhérence
  • Dépoussiérer soigneusement (par aspiration)
  • Sur les supports très poreux (une goutte d’eau est absorbée en moins d’une minute) ou très lisses (polybéton sans curing), appliquer au préalable une couche de primaire weberprim tac, à l’aide d’un rouleau ou d’une brosse
  • Sur anciens supports adhérents et solides comme du carrelage, appliquer, après nettoyage (dégraissage) du support, une couche de primaire weberprim bond mono à l’aide d’un rouleau ou d’une brosse. weberprim bond mono reste légèrement poissant
  • Étaler et niveler webercol TB au fur et à mesure de l’avancement de l’application, en réalisant un lit de mortier-colle dont l’épaisseur peut varier entre 5 et 35 mm selon la nature du support et du revêtement (consulter la notice technique de webercol TB)
  • Procéder au jointoiement avec un mortier de jointoiement adéquat (consulter le guide de choix des joints et les notices techniques des produits) en respectant un délai d’attente au minimum de 48 h après le collage des carreaux
  • Pour obtenir un joint solide et résistant, la profondeur du joint doit être au moins égale à sa largeur
  • Traiter les joints périphériques, les joints de fractionnement et de dilatation avec un mastic silicone souple weberseal S

SOLUTION 3

L’utilisation d’un mortier de réparation pour la préparation du support avant la pose du revêtement

Sur supports plans, il est parfois nécessaire de procéder au rebouchage de trous ponctuels de dimension importante (jusqu'à 100 mm), avant la pose d’un revêtement. Dans ce cas, l’utilisation du mortier de réparation weberrep beton ou weberfloor 4040 peut être nécessaire :

  • Les supports doivent être résistants, propres, cohésifs et rugueux. Éliminer par piquage les parties sonnant creux ou présentant une faible adhérence et laisser les arêtes franches au bord du volume à remplir
  • Dépoussiérer (par aspiration) et nettoyer soigneusement le support 
  • Humidifier abondamment le support et laisser ressuyer. Lors de l'emploi de weberfloor 4040 appliquer une couche de primaire weberprim tac ou weberprim bond mono selon la nature du support. Laisser sécher
  • Remplir les trous avec le mortier de réparation weberrep beton (consulter la notice technique)
  • Respecter le délai de recouvrement préconisé
  • Poser le revêtement à l’aide d’un mortier-colle adéquat (consulter le guide de choix des colles et les notices techniques des produits)
  • Procéder au jointoiement avec un mortier de jointoiement adéquat (consulter le guide de choix des joints et les notices techniques des produits) en respectant le délai d’attente préconisé
  • Pour obtenir un joint solide et résistant, la profondeur du joint doit être au moins égale à sa largeur
  • Traiter les joints périphériques, les joints de fractionnement et de dilatation avec un mastic silicone souple weberseal s

RECOMMANDATION

  • consulter "le diagnostic du support" et les notices techniques des produits mis en œuvre

Clickez sur le nom du produit pour consulter la fiche technique du produit

Nous vous recommandons les produits suivants

weber.niv flex

Mortier "hautes performances" fibré pour l’égalisation et le lissage des sols intérieurs

weberniv reno

Mortier "spécial rénovation" pour l’égalisation et le lissage des sols intérieurs

weberfloor 4040

Mortier de réparation à prise rapide, 1 à 50 mm, pour le rebouchage et l’égalisation des sols intérieurs et extérieurs

weber.rep beton

Mortier fin de réparation des bétons weber.rep beton

weber.prim tac

Primaire bouche-pores pour enduits de ragréage des sols et mortiers-colles

weber.prim bond mono

Primaire d’adhérence et d’imperméabilisation pour enduits de ragréage des sols et mortiers-colles

webercol plus

Colle carrelage très flexible avec adhérence amélioré. Découvrez-le ici

webercol plus comfort

Découvrez ici la fiche technique de la colle carrelage flexible avec adhérence ameliorée webercol plus comfort

webercolor comfort

Découvrez ici le nouveau mortier de jointoiement hydrofugé, coloré pour joint mince de carrelage de Weber

webercol TB

Consultez ici la fiche technique de la colle carrelage épais flexible

webercolor premium

Découvrez ici le nouveau mortier de jointoiement à haute résistance de Weber

weber.joint large

Mortier de jointoiement hydrofugé pour joints larges de carrelage weber.joint large

weberseal S

Découvrez weberseal S, le mastic silicone hautes performances et coloré, en harmonie avec les couleurs weberjoint et webercolor