Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service
Weber utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies de ce site Pour en savoir plus

Weber Saint-Gobain - Official website of the company

Diagnostic du support

L’adhérence du carrelage dépend du soin apporté à la préparation du support et du diagnostic préalable. Le support doit être plan, solide, stable, adhérent, propre, sec et normalement absorbant

1 - La planéité du support

 

Le support doit être plan pour éviter les défauts de pose inesthétiques et préjudiciables à la bonne adhérence du carrelage de sol.

Attention : ne pas confondre planéité et horizontalité. Un support peut être plan sans être horizontal

La planéité du support est vérifiée avec une règle de 2 m. Pour permettre une pose collée directe, les défauts ne doivent pas excéder 3 à 4 mm sous la règle de 2 m

En cas de trous ou de défauts importants de planéité, rebouchez ou ragréez au moins 48 heures avant le collage. Des ragréages localisés jusqu’à 10 mm peuvent être réalisés avec la colle carrelage utilisé

2 - La dureté (solidité) du support

 

Contrôlez dans tous les cas si le support est suffisamment solide. Ceci peut être aisément contrôlé en effectuant un test de rayure avec un outil pointu en plusieurs endroits. La rayure doit être superficielle

Vérifiez également la dureté du support dans toute son épaisseur : en cas d'anciennes chapes (chapes sous-dosées, grilées) ou supports base plâtre

Si le support n’est pas assez solide, éliminez-le pour recréer un support sain. Ceci est applicable pour tout type de support (chape, ancien carrelage, peinture, restes de colles acryliques, plafonnage, ...)

3 - La stabilité du support

 

Cette vérification concerne essentiellement les planchers bois posés sur lambourdes, les panneaux dérivés du bois ou encore les cloisons

Les lames de parquet ou les panneaux ne doivent pas bouger lorsque l’on marche dessus. En cas d’instabilité, vissez de préférence les lames de plancher et si, nécessaire, posez des panneaux bois

Les cloisons ne doivent pas vibrer ou se déformer sous la pression de la main. Consolidez les cloisons déformables

4 - La porosité du support

 

Les supports à base ciment doivent être normalement absorbants pour éviter une dessiccation prématurée des colles carrelages et favoriser leur transfert. Humidifiez légèrement le support avec de l’eau

Si l’eau est absorbée en moins d’une minute, le support est considéré comme excessivement poreux. Appliquez le primaire weberprim tac

5 - L’adhérence du support

Les anciens revêtements doivent toujours être adhérents afin d’éviter tout décollement

ultérieur

Ancienne peinture : vérifiez l’adhérence en effectuant le test du quadrillage en découpant la peinture avec un cutter. Formez de petits carrés de 2 x 2 mm sur une surface totale de 10 x 10 cm. Collez un morceau de tape sur la surface découpée. La peinture sera considérée comme adhérente si 80% de la surface des petits carrés reste adhérente après avoir enlevé le tape. Si ce n’est pas le cas, éliminez la peinture par ponçage ou décapage. Selon le type de colle carrelage utilisé (voir fiche technique), appliquez le primaire weberprim bond mono. Laissez sécher 1 à 3 heures

Enduits pelliculaires : éliminez les enduits pelliculaires (< 3 mm), dépoussiérez soigneusement et appliquez si nécessaire le primaire adéquat (consultez-nous)

Ancien carrelage ou dalles vinyles rigides : vérifiez l’adhérence des anciens carrelages ou des dalles vinyles rigides par sondage avec par exemple un marteau ou une spatule. Éliminez toute partie sonnant creux ou présentant une faible adhérence et remplacez-la par des éléments de même nature ou reconstituez le support avec le produit adapté (voir guide de choix). Selon le type de colle carrelage utilisé (voir fiche technique), appliquez le primaire weberprim bond mono. Laissez sécher 1 à 3 heures

6 - La propreté du support

Le support doit être propre et sain pour permettre une bonne adhérence de la colle carrelage. Éliminez toute trace de graisse, d’huile, cire, vernis et autres produits pouvant nuire à l’adhérence de la colle carrelage

Sur béton (polybéton) : éliminez la laitance de ciment superficielle, les dépôts d’huile ou le curing compound par lavage sous haute pression, sablage ou grenaillage

Anciennes peintures : lessivez les anciennes peintures et appliquez le primaire weberprim bond mono selon le type de colle carrelage utilisé (voir fiche technique). Laissez sécher 1 à 3 heures

Dans le cas d’un ancien revêtement de sol souple (tapis, vinyl souple, PVC, …) : éliminez par ponçage ou décapage les traces de colles de façon à ce qu’elles ne forment plus qu’un film. Sur les résidus de colle acrylique ou néoprène, appliquez le primaire weberprim tac. Sur les résidus de colle bitume ou époxy, appliquez le primaire weberprim bond mono

7. Le support doit être sec

Le support ne doit pas ressuer l’humidité. Les supports à base de plâtre et les chapes anhydrites ne doivent pas contenir une humidité résiduelle supérieure à 0,5% au moment de la pose

Les bétons (polybéton) doivent être âgés d’au moins 6 mois