Comment réaliser l’étanchéité et poser du carrelage sur un balcon ou une terrasse ?

Imprimer cette page Cliquez ici pour suggérer ce lien à un ami!

Les balcons et les terrasses extérieurs sont soumis à d’importantes et de sévères contraintes thermiques. Afin d’assurer une bonne tenue et une fonctionnalité durables de la surface carrelée, il est indispensable que sa réalisation se fasse dans des conditions optimales


Contraintes et diagnostics

PROBLEME

1. Les agressions climatiques (pluie, gel, soleil) font subir aux carreaux, au mortier-colle, au joint et au support des variations dimensionnelles permanentes. Mais tous, ne se dilatent pas de la même façon et l’ouvrage carrelé peut se désolidariser lorsque la dilatation est empêchée provoquant la fissuration et même le décollement des carreaux

2. L’accumulation d’eau de pluie à certains endroits parfois associée au gel, peut entraîner à la longue le décollement des carreaux et l’infiltration d’eau surtout si les joints entre carreaux ne sont pas imperméables

3. Dans des constructions anciennes, l’utilisation et l’usure naturelle des matériaux peuvent compromettre l’étanchéité d’un balcon ou d’une terrasse et donner lieu à des infiltrations d’eau dont l’origine est parfois difficilement localisable

Solutions et conseils

SOLUTIONS

1. Découpler

Afin d’absorber et de neutraliser au maximum les tensions entre le support et le carrelage, l’application d’une membrane de découplage permet de désolidariser l’ouvrage carrelé du support pour mieux répartir ces tensions (dues p.ex. au retrait de la chape), et ainsi ne pas les répercuter au niveau de la surface carrelée

2. Rendre étanche

Le caractère étanche de cette membrane protègera aussi l’ouvrage carrelé contre l’humidité, évitera le passage d’eau sous le carrelage et empêchera ainsi la dégradation des balcons et des terrasses

Pour assurer la durabilité du carrelage, il faut donc :

  • avoir un support parfaitement résistant et stable, présentant au moins une pente de 1,5% pour permettre l'écoulement des eaux de pluie
  • désolidariser le support et le revêtement ainsi que réaliser l’étanchéité avec un système de découplage et d’étanchéité
  • effectuer un double encollage à l’aide d’un mortier-colle déformable (C2S) type weber.col plus 3Dweber.col plus E-CO2 Comfort ou weber.col plus Comfort en réalisant un transfert de colle de 100%, puis rejointoyer l’ouvrage à l’aide d’un mortier de jointoiement hydrofugé type weber.joint flex, avec une largeur de joint d'au minimum 5 mm, tout en désolidarisant les parois verticales
  • traiter les joint périphériques, les joint de fractionnement t de dilatation avc un mastic silicone souple type Ottoseal S100 (ou Ottoseal S70 pour la pierre naturelle)

Plusieurs solutions, en fonction des circonstances du chantier et des habitudes des carreleurs, peuvent être envisagées

SOLUTION 1

L’utilisation d’un mortier flexible de découplage et d’étanchéité : weber.sys flex

1. Préparation du support et traitement des points singuliers

  1. vérifier la cohésion et la solidité du support par sondage. Cas d’un ancien carrelage, vérifier la bonne adhérence du carrelage et recoller les carreaux non-adhérents ou reboucher les trous avec weber.rep beton ou weber.floor 4040
  2. reboucher ou égaliser les petits défauts, jusqu’à 10 mm d’épaisseur, avec weber.col plus 3Dweber.col plus E-CO2 Comfort ou weber.col plus Comfort
  3. vérifier l’existence d’une pente d’au moins 1,5 % (1,5 cm/m). Le cas échéant, mettre à niveau à l’aide de weber.niv chape CBI (épaisseur minimale en chape adhérente : 20 mm) après application du primaire adéquat. Laisser sécher au minimum 12 heures
  4. nettoyer et dépoussiérer soigneusement (par aspiration) avant d’appliquer le mortier de découplage weber.sys flex mono
  5. sur support très absorbants, humidifier au préalable légèrement le support avec de l'eau
  6. prévoir une désolidarisation périphérique d’au moins 6 mm le long des parois verticales 
  7. appliquer dans les raccords d’angles (liaison mur/sol), sur les fissures (stabilisées et inférieures à 2 mm) une couche de weber.sys flex mono avec une brosse plate
  8. maroufler la bande d’étanchéité weber.sys flex band dans weber.sys flex mono, puis lisser
  9. réaliser la même opération au niveau des angles rentrants et sortants en utilisant les angles préformés rentrants weber.sys dry corner I et sortants weber.sys dry corner O 
  10. maroufler les angles préformés dans weber.sys flex mono, puis lisser
  11. traiter de la même manière les points singuliers (traversées de tuyau, siphons) en utilisant les manchons pour passage de tuyauterie weber.sys dry tube 32 - 55 mm ou les manchons pour avaloirs de sol weber.sys dry tube 100 - 130 mm
  12. pour les grandes surfaces, prévoir des joints de fractionnement tous les 30 m² dans la surface carrelée

2. Application du mortier de découplage weber.sys flex mono

  1. mélanger weber.sys flex mono à l’aide d’un malaxeur électrique lent, jusqu’à obtention d’une pâte homogène et sans grumeaux
  2. appliquer sur le support une 1ère couche de weber.sys flex mono à l’aide d’une spatule crantée 4 x 4 x 4 mm
  3. poser et maroufler, à l’aide d’une lisseuse, le voile d’armature (maille 4 x 4 mm ou 2 x 2 mm)
  4. sans pli dans la 1ère couche fraîche de weber.sys flex mono en veillant à superposer les lés de 5 cm. Laisser sécher 4 heures
  5. appliquer, à l’aide du côté lisse de la taloche, une 2ème couche, dans le même sens que les sillons formés par la 1ère couche. Laisser sécher min. 20 heures avant la pose du carrelage

3. Collage du carrelage et jointoiement

  1. coller les carrelages en double encollage avec weber.col plus 3Dweber.col plus E-CO2 Comfort ou weber.col plus Comfort pour obtenir un transfert complet de colle au dos des carreaux
  2. réaliser le jointoiement avec weber.joint flex. Prévoir une largeur de joints entre carreaux d’au moins 5 mm en respectant les joints de dilatation et de fractionnement
  3. traiter les joints périphériques, les joints de fractionnement et de dilatation avec un mastic silicone souple type Ottoseal S100 (ou Ottoseal S70 pour la pierre naturelle)

Ce système peut également être utilisé sur un ancien carrelage intérieur ou extérieur. Pour plus d’informations : nous consulter

SOLUTION 2

L’utilisation d’une membrane (natte) flexible de découplage et d’étanchéité : weber.sys flex roll

1. Préparation du support

  1. vérifier la cohésion et la solidité du support par sondage. En cas d’un ancien carrelage, vérifier la bonne adhérence du carrelage et recoller les carreaux non-adhérents ou reboucher les trous avec weber.rep beton ou weber.floor 4040
  2. reboucher ou égaliser les petits défauts, jusqu’à 10 mm d’épaisseur, avec weber.col plus 3Dweber.col plus E-CO2 Comfort ou weber.col plus Comfort
  3. vérifier l’existence d’une pente d’au moins 1,5% (1,5 cm/m). Le cas échéant, mettre à niveau à l’aide de weber.niv chape CBI (épaisseur minimale en chape adhérente : 20 mm) après application du primaire adéquat. Laisser sécher au minimum 12 heures
  4. éliminer toutes traces de produits d’entretien (cire, …) ou de graisse. Rincer et laisser sécher
  5. dépoussiérer soigneusement (par aspiration)
  6. sur support très absorbant, appliquer le primaire et régulateur de porosité weber.prim tac

2. Application de la membrane de découplage et d'étanchéité weber.sys flex roll

1. Collage de la membrane

  • à l’aide d’une taloche crantée de format 4 x 4 x 4 mm, appliquer sur le support une couche de mortier-colle de type weber.col plusweber.col gres ou weber.col pro
  • poser dans le mortier-colle frais les bandes de weber.sys flex roll (face bleue vers le haut), préalablement découpées sur mesure, bord à bord (joints vifs), de préférence dans le sens de l’écoulement des eaux en évitant la formation de plis. Maroufler soigneusement les bandes avec le côté lisse de la taloche crantée ou une spatule plate, de façon à obtenir un transfert de colle de 100% sur l’envers des bandes. Eviter la formation de poches d’air. Dans le cas de pose sur balcons et terrasses, poser les lés jusqu’au raccord du profilé de finition sur les bords du balcon ou de la terrasse

2. Traitement des joints vifs

  • coller la bande d’étanchéité weber.sys flex band sur les joints des bandes de weber.sys flex roll avec le mortier-colle utilisé, maroufler la bande d’étanchéité dans la colle fraîche. Lisser avec une petite truelle 

3. Finition des bords

  • fixer les profilés de finition. Dérouler la membrane de découplage et d’étanchéité weber.sys flex roll jusqu’au raccord du profilé de finition et la coller avec le mortier-colle utilisé. Réaliser la jonction avec le bord des lés et l’ensemble du profilé de finition en superposant et en collant la bande d’étanchéité weber.sys flex band avec weber.joint poxy

4. Traitement des joints de dilatation et des raccords d’angle

  • couper les bandes de weber.sys flex roll au niveau des joints de dilatation. Insérer dans le joint de dilatation la bande d’étanchéité weber.sys flex band en formant une boucle (pli d’aisance selon les dilatations escomptées). Insérer dans le pli, un fond de joint au diamètre adapté (type Otto Fond de joint rond PE (application extérieure)), recouvrir à nouveau le joint de dilatation avec la bande d’étanchéité weber.sys flex band et la coller avec le même mortier-colle. Une fois le carrelage posé, remplir le joint de dilatation à l’aide d’un mastic silicone souple type Ottoseal S100 (ou Ottoseal S70 pour la pierre naturelle)
  • recouvrir les raccords d’angles (liaison mur/sol) avec la bande d’étanchéité weber.sys flex band en collant la bande d’étanchéité weber.sys flex band sur la membrane de découplage et d’étanchéité weber.sys flex roll avec le mortier-colle utilisé. Lisser avec une petite truelle 
  • au niveau des angles rentrants et sortants, coller les angles préformés rentrants weber.sys dry corner I et sortants weber.sys dry corner O sur la membrane de découplage et d’étanchéité weber.sys flex roll avec le mortier-colle utilisé. Lisser avec une petite truelle

5. Traitement des avaloirs de sol et passages des tuyauteries

  • au niveau des avaloirs de sol (avec élément de rehausse et à bride fixe ou amovible) :
    après avoir découpé préalablement dans la membrane le diamètre extérieur de l’avaloir, coller la membrane de découplage et d’étanchéité weber.sys flex roll autour de l’avaloir avec le mortier-colle utilisé et maroufler avec une petite truelle. Coller ensuite sur la bride fixe et donc aussi sur la membrane de découplage et d’étanchéité weber.sys flex roll, le manchon pour avaloir de sol weber.sys dry tube 100 - 130 mm avec weber.joint poxy et laisser sécher. Visser ensuite la bride amovible sur la bride fixe. Coller la bande attenante de weber.sys flex roll jusqu’à 20 cm de l’avaloir
  • au niveau des passages de tuyauteries :
    réaliser l’étanchéité autour des tuyauteries en collant le manchon pour passage de tuyauterie weber.sys dry tube 32 - 55 mm prévus à cet effet sur la membrane de découplage et d’étanchéité weber.sys flex roll avec le mortier-colle utilisé et maroufler avec une petite truelle

3. Collage du carrelage et jointoiement

  1. après la prise du mortier-colle sous la membrane de découplage et d’étanchéité weber.sys flex roll, coller les carreaux avec weber.col plus 3Dweber.col plus E-CO2 Comfort ou weber.col plus Comfort. Limiter le format des carreaux à 2000 cm2
  2. le lendemain, jointoyer avec weber.joint flex. Prévoir une largeur de joint entre les carreaux d'au minimum 5 mm
  3. traiter les joints périphériques, les joints de fractionnement et de dilatation avec un mastic silicone souple type Ottoseal S100 (ou Ottoseal S70 pour la pierre naturelle)

Recommandations

  • weber.sys flex mono et weber.sys flex roll doivent impérativement être utilisés en association avec les autres produits du système
  • ne pas appliquer weber.sys flex mono et weber.sys flex roll sur support gelé, en plein soleil, sur support exposé au vent, sur support chaud ou en cas de risque de gel ou de pluie dans les 24 heures
  • veiller à ne pas détériorer ou perforer la membrane weber.sys flex mono et weber.sys flex roll après leur application
  • la taille maximale des carreaux est déterminée par les tableaux des notices produits des colles
  • protéger l’ouvrage carrelé contre la pluie jusqu’à 24 à 48 h après l’application
  • reprendre les joints de dilatation et de fractionnement au niveau de la surface carrelée
  • consulter « le diagnostic du support » et la notice technique des produits mis en œuvre
  • lors de l'application de weber.sys flex roll, choisir le mortier-colle selon le type de support

SOLUTIONS WEBER